In Terra Veritas:

Philosophie

Et dire que le Vin, en son état originel, n’est rien d’autre que du jus de raisin fermenté…      

In Terra Veritas se veut un trait d’union entre d’une part des artisans vignerons courageux et passionnés désireux de présenter ce que le terroir de leur région ont à nous offrir de mien et d’autre part le consommateur final qui a le droit de savoir ce qu’il boit…à votre bonne Santé !

 

 

Mais l’apparente simplicité de cette démarche se heurte actuellement à bien des obstacles, car le bon sens paysan n’a plus le dessus dans ce monde orienté vers la croissance et les volumes… IN TERRA VERITAS pense qu’un « bon » vin aujourd’hui est un vin à l’identité propre, singulière, qui arbore fièrement la provenance de son terroir, fruit du travail incessant du vigneron qui diversifie volontairement la flore et la faune de son domaine, rendant à nouveau le sol fertile et accueillant. Les artisans vignerons sélectionnés par ITV ont a minima une démarche bio dans la culture de la vigne, beaucoup vont même plus loin et associent la Biodynamie dans le traitement et la culture de la vigne avec des cahiers de charges plus exigeants. Pesticides, désherbants, fongicides, insecticides et autres produits de synthèse actuellement généreusement répandus lors de la culture de la vigne et qui provoquent une destruction progressive du sol et de ses micro nutriments sont bannis afin de ne pas altérer cette matière première tant convoitée qui se retrouvera finalement dans nos verres…Rappelons qu’en France par exemple, le vignoble représente environ 3% de la superficie cultivée mais consomme à lui seul près de 20% de la totalité des traitements chimiques.

 

hands grapes

Mais ce n’est que la moitié de l’histoire…Vient ensuite le travail de vinification au chai qui doit être conduit dans la même logique, sans aucun intrant, levures de synthèse ou autres procédés techniques artificiels de rectification (osmose inversée, flash pasteurisation, chaptalisation …) pouvant altérer le côté vivant du vin et dont le seul avantage serait la standardisation des goûts ? Une fois de plus, cette camisole chimique lors de la vinification se retrouvera inévitablement dans nos verres…C’est pourquoi ITV s’engage à sélectionner des vins sans intrants. La seule chose qui peut être rajoutée dans certains cas est une dose infime de SO2, destinée à freiner une éventuelle reprise de fermentation en bouteille ou à stabiliser le vin pour le transport. Les doses maximales de SO2 total tolérées dans les vins proposés sont de 30mg/l pour les rouges, 40mg/l pour les blancs.   A titre comparatif, le vin conventionnel autorise 300 levures, 49 additifs et des doses de SO2 de 150mg/l pour les rouges, et 200mg/l pour les blancs !

 

 

Notre manière de concevoir le vin nous semble constituer un retour aux sources respectueux de l’environnement et du consommateur. On apprend ainsi à rééduquer notre palais tout en dégustant des vins libres et vivants, à l’image des artisans vignerons qui ont délibérément choisis cette voie, car le vin est un breuvage ancestral, ne le traitons pas comme un soda!


Add to cart